62080683044e0770480f5ba98be95b57_large.jpeg





Prologue

Lors de l'écriture de mon premier livre Entre chaise et mer,
le manuscrit mentionnait deux jalonneurs de ma jeunesse mouvementée,
deux véhicules mythiques qui allaient marquer la vie des Français
de l'après-guerre, la 2 CV et la 4 L. Deux anecdotes consacraient alors
en quelques pages ces deux modèles de légende. Lectures, relectures firent
que ces deux chapitres ne seraient pas publiés. Que venaient faire des histoires
de voitures dans un récit maritime ? J'abandonnai donc ces quelques lignes
sur Titine, la reléguant, la mort dans l'âme, dans les abysses de l'oubli.
Du moins le croyais-je.

Les remords s'invitèrent très vite dans les circonvolutions de mon pauvre cerveau tourmenté. J'avais été un lâche, voilà tout. Comment avais-je pu, d'un coup de gomme, te rayer de ma vie, ma chère Titine ? Toi qui avais stationné à couple du France, toi qui m'avais fait connaître une toute nouvelle liberté motorisée dans le bocage cauchois où nous nous retrouvions capot à mufle avec une belle normande, toi qui m'avais fait traverser l'Allemagne, découvrir le Danemark, comment pouvais-je occulter tout cela ?
Je fis alors un voeu, te consacrer un roman, rien que pour toi, te redonner la place qui te revenait de droit, mais surtout de coeur.
Titine ou l'histoire de 5 vies
CouvTitine
Cliquez sur le livre pour commander